Fatwa sur les sites de rencontre


Notre étude porte sur les sites web traitant de la religion islamique, animés par des musulmans pratiquants et destinés soit à d'autres musulmans, soit à des non-musulmans, en ce cas à des fins apologétiques ou prosélytes1. Nous laissons donc de côté les sites universitaires ou bien ceux exposant les positions d'un mouvement, d'un parti ou d'une institution religieuse précise.

Les sites qui nous intéressent se présentent comme émanant d'un individu ou bien d'un groupe d'individus des étudiants d'une même université par exemple ; ils sont parfois anonymes, non par volonté de dissimulation ou de clandestinité, mais plutôt pour apparaître comme l'expression d'une communauté et non d'un groupe particulier.

La plupart de ces sites sont reliés à un réseau: Il n'est évidemment pas question de procéder à une analyse quantitative de ces centaines de sites ou de milliers si l'on compte fatwa sur les sites de rencontre sites personnels: A part certains sites soufis, qui mettent en avant leur spécificité c'est-à-dire l'enseignement de leur Guideles sites en question se placent du point de vue de l'islam en général et refusent de se définir par une école précise, même si bien sûr ils en relèvent de fait.

On le verra, ce débat est inhérent à la nature même de la toile, où aucune autorité ne s'impose en tant que telle. La prolifération de sites donne cependant une illusion de diversité, alors qu'en fait les sites peuvent être regroupés en quelques grandes familles intellectuelles: Cela entraîne un certain éclectisme, mais toujours à l'intérieur d'une mouvance donnée. En fait, on constate souvent des affiliations paresseuses: On trouve en gros trois types d'appartenance intellectuelle des sites, par ordre fatwa sur les sites de rencontre numérique: Mais ils ignoreront le chiisme et se montreront très critiques par rapport au soufisme, bête noire du néo-fondamentalisme contemporain: De même les beaucoup plus rares sites chiites plutôt irakiens qu'iraniens par ailleurs citent aussi bien l'Imam Khomeyni que le Grand Ayatollah Sistani qui n'a jamais quitté l'Irak durant la guerre avec l'Iran 4.

Quant aux sites soufis, ils se consacrent en fatwa sur les sites de rencontre à la défense et illustration de la pensée du maître de la confrérie qui gère le site.

fatwa sur les sites de rencontre

Fatwa sur les sites de rencontre regroupement des sites en grandes familles fait que certains sites sont incontournables, d'une part, parce qu'ils se trouvent en général au début des listes données par les différents moteurs de recherche, et donc sont visités en priorité par le néophyte et, d'autre part, c'est bien sûr lié parce qu'ils sont très fréquemment mentionnés dans d'autres sites qui établissent des liens link permettant de basculer sur eux pour effectuer une recherche plus fatwa sur les sites de rencontre.

Les indications d'origine des sites montrent une surreprésentation des étudiants de nombreux sites sont hébergés par des universités, toutes anglo-saxonnes ou québécoises: Les indications concernant les professions montrent l'importance des scientifiques, au détriment des sciences humaines: On peut connaître la localisation géographique des acteurs soit parce qu'elle est explicitement indiquée, soit par leur adresse électronique.

La plupart des sites sont domiciliés dans les pays anglo-saxons Etats-Unis, Royaume-Uni, 5. Bien sûr, on trouve des raisons tout à fait objectives à la faible représentation du Moyen-Orient: Enfin, bien des visiteurs de sites vivant dans des pays dictatoriaux hésiteront à signer une opinion trop marquée. Mais l'explication ne vaut pas pour la Turquie, le Koweït ou le Liban, ni même pour l'Iran, où la majorité des quelques trente fournisseurs d'accès à la toile sont privés et ne sont pas soumis à la censure.

La raison est simple: L' internet ne joue pas un grand rôle dans leur propagande, parce que leur électorat ou leurs militants ne sont pas très 6. La communauté virtuelle informatisés8. Enfin, le public que visent ces mouvements, à part les médias internationaux, est un public national, que l'on touche plus facilement par d'autres moyens presse, radio, cassettes, etc. L'internet n'est pas le lieu de circulation des grands mouvements politiques qui s'inscrivent dans un espace national, car un tel espace comporte d'autres formes de circulation des idées, plus classiques.

De plus rencontres chrétiennes grands partis sont par définition centralisés et hiérarchisés et n'encouragent pas l'expression de leurs militants c'est d'ailleurs vrai pour tous les partis politiques européens: Par contre, les réseaux que nous étudions n'existent pour la plupart que par l'internet.

Ils constituent leur public par le fait même d'exister. Ils s'intéressent à la oummah déterritorialisée, à la communauté internationaliste et pas à fatwa sur les sites de rencontre espace national. Ils utilisent les grandes langues véhiculaires anglais, arabe, et pour les plus sophistiqués ont des traductions en français et espagnol et pas les langues nationales.

Once vous propose jusqu à quatre rencontres gratuites chaque jour, spécialement choisies pour vous par nos Matchmakers. Je pense être un agréable compagnon de voyage Donner adresse mail sur ce site serieux et de qualité, les règles de la navigation de le long du port de plaisance. Je suis à la recherche d une relation sérieuse je travail j ai une situation stable pour le reste en pv à bientot Publiée dans: Rencontre homme Bruxelles - Bruxelles - 14 août

La prolifération des sites n'est donc pas liée à l'activisme islamique en soi, mais à la déterritorialisation croissante d'une population musulmane d'origine ou convertiepar ailleurs éduquée, qui cherche à reconstituer un espace communautaire virtuel là où la réalité socioculturelle ambiante ignore ou rejette leur identité religieuse. Bref, c'est l'effacement de l'évidence sociale de la religion et de son inscription dans la société et ses normes qui pousse à utiliser la toile Les sites et les listes de discussion sur l'islam animés par des musulmans n'échappent fatwa sur les sites de rencontre pas aux caractéristiques générales de ce que l'on peut rencontrer sur la toile.

Ce qui nous intéresse ici c'est la manière dont ces caractéristiques influent sur le message transmis par ces réseaux, et, inversement, comment la toile peut réaliser les objectifs des militants, même 7.

Peut-on utiliser les sites de rencontres si on est musulman ?

Deux caractéristiques propres à la toile l'individualisme et la référence à une communauté égalitaire virtuelle fatwa sur les sites de rencontre sur ces deux mêmes tendances profondément enracinées dans l'islam: Bien plus, comme nous le verrons, la toile renforce et exacerbe ces deux tendances à l'individualisation fatwa sur les sites de rencontre à la constitution d'une communauté imaginaire, en coupant la communauté religieuse du contexte social, culturel et historique concret dans laquelle elle s'était toujours incarnée.

La déterritorialisation et la communauté virtuelle L'islam sur la toile joue en permanence sur le va-et-vient entre individu concret et isolé dans une société qui n'est pas musulmane et communauté virtuelle. L'individualisation n'est pas ici une conséquence de l'usage de la toile, elle est d'abord un fait fatwa sur les sites de rencontre Cet isolement fatwa sur les sites de rencontre bien sûr du fait que l'islam des internautes est un islam minoritaire dans des sociétés qui ne sont pas musulmanes et qui d'ailleurs ne sont même pas chrétiennes, mais ont connu une profonde crise du sacré et un processus de sécularisation.

Beaucoup de sites offrent conseils et mode d'emploi à ceux à qui la société environnante, indifférente ou hostile, n'offre pas d'évidence sociale de la religion. La pratique religieuse est ainsi à réinventer au quotidien. Par exemple, sur une liste de 17 questions publiées par islam-qa recueillies en septembre16 portent sur les relations concrètes entre musulmans et non- musulmans, dans un contexte d'islam minoritaire célébration de fêtes non musulmanes, enrôlement dans une armée non musulmane, etc.

Autre exemple, un site francophone répond à la question: Pourtant la foi n'a pas de limite entre les pays. La communauté virtuelle - Réponse: La solution ne peut donc passer par la réforme de la société ou l'action politique et juridique, mais bien par celle de l'individu. La question de l'action politique collective est donc largement absente des sites web, au profit d'un recentrage sur l'individu, mais d'un individu qui cherche sur la toile la communauté impossible à construire dans la société concrète où il vit.

Le point commun de tous ces sites est sans nul doute le fait de créer une oummah virtuelle, une communauté des croyants détachée de toute nation, de tout territoire, voire même de tout contexte social.

fatwa sur les sites de rencontre

Cet effet est recherché et assumé, comme le montrent les titres choisis: Le site www. La langue de communication est en général l'anglais, même si les textes de base sont en arabe, mais souvent traduits ; des sites spécifiques existent en français, allemand, espagnol en général dans une perspective de prosélytisme ; d'autres ont une traduction de l'original anglais ou arabe dans les trois langues ci-dessus, auxquelles s'ajoutent le turc et le malais. Surtout, ils s'adressent bien à un public transnational, ou 9.

La lecture des annonces sur un site matrimonial www. Les sites s'adressent donc à un public qui a du mal à vivre son islam au fatwa sur les sites de rencontre dans un univers non seulement qui n'est pas musulman fatwa sur les sites de rencontre même qui n'est pas religieux du tout. Bien sûr, les sites ne sont pas toujours complètement détachés des espaces réels où vivent les internautes quand ils débranchent leur ordinateur: La communauté virtuelle renvoient très rarement à une localisation précise de boutiques musulmanes ou restaurants hallal.

En fait, le fatwa sur les sites de rencontre à l'environnement réel est un aspect marginal de leurs activités: Il s'agit bien d'offrir un autre espace de substitution. Les adresses des individus sont toujours des fatwa sur les sites de rencontre électroniques. Bref, rencontres femmes russes toile ne sert pas à réinsérer un musulman isolé dans un tissu local, mais à le connecter à l'oummah virtuelle.

En fait, la toile renvoie à elle-même. On retrouve très logiquement une volonté de recréer sur la toile des institutions islamiques virtuelles. Mais ce mode de transmission traditionnel est en crise.

vtt rencontre 89

Plusieurs sites contiennent rencontre femmes saoudiennes fatwas exposé de jurisprudence en réponse à des questions concrètescomme muttaqun on Une. L'islam tel qu'il est fatwa sur les sites de rencontre sur la plupart des sites est un islam normatif et fondamentaliste au sens strict du terme: Il n'y a, nous le verrons dans la partie suivante, aucun réformisme, libéralisme ou renouveau théologique.

En un mot, l'universalisme du message suppose sa simplicité, mais aussi sa clarté: Mais la oummah virtuelle ne remplace pas la société réelle. L'internaute en particulier est confronté au problème de l'activité économique, laquelle bien entendu ne peut se dérouler en dehors de tout contexte social.

Le site islamzine septembre pose la question de la conformité des cartes de crédit avec l'islam. Mais d'autres sites proposent justement d'investir dans des sociétés qui respectent les normes islamiques. La globalisation touche aussi l'économie: La firme propose donc des formes d'investissements hallal ; elle dispose de branches en Colombie, Dubaï, au Guangxi, à Kuala-Lumpur, Stanford et Vancouver.

L' oummah virtuelle rencontre bien le monde global. Se dessine alors un monde moins virtuel et abstrait que ne le laissaient entendre les premières déclarations militantes: On trouve aussi de nombreux sites purement commerciaux, mais qui se définissent par l'islamité de leur produit angelfire. Reste à savoir dans quelle mesure ces compagnies sont réellement islamiques et surtout dans quelle mesure leur publicité sur internet attire vraiment les particuliers. Bref, et nous reviendrons là-dessus, quel est l'effet de réalité de cette oummah virtuelle?

La communauté virtuelle 23 1 l'environnement. La norme, faute de pression sociale et d'institutions chargées de l'imposer, fait l'objet d'une demande et donc suppose une démarche volontaire. La norme affirmée par les sites n'a aucune existence légale et ne repose sur aucun moyen de coercition, mais uniquement sur la bonne volonté des parties qui s'y soumettent, mais qui ne peuvent pour autant s'exempter du droit des sociétés dans lesquelles elles vivent.

Whatsapp Whatsapp Sur Mektoube. Et les garçons ont du mal à suivre. C'est moins "pour une question de religion que de culture commune" que Samia 1une infirmière de 43 ans, s'est inscrite sur le site InshAllah.

La oummah virtuelle ne fonctionne donc que sur une démarche individuelle, à tout moment révocable. L'individualisation L'extrême individualisation est d'abord celle des sites. Leur labilité, leur inachèvement et leur personnalisation indique souvent l'amateurisme de ceux qui les animent: Ces traits expliquent aussi pourquoi une enquête quantitative est presque impossible, à moins de mobiliser plusieurs chercheurs dans un espace de temps resserré et à plein temps.

Les données recueillies une année ne feront pas toujours sens quelques mois après.

Sites de rencontres musulmans « Halal » : voici le piège derrière !

Un certain nombre de sites sont très personnalisés: Mais la personnalisation de la forme ne se retrouve presque jamais dans le contenu: L'individualisation est celle de la signature, de la présence mais pas fatwa sur les sites de rencontre la pensée. Les sites individuels renvoient par des liens sans toujours préciser qu'il s'agit d'un autre site aux grands sites que nous avons mentionnés au début.

En fait, beaucoup de ces sites individuels semblent relever du jeu ou d'un léger narcissisme, puisqu'ils n'ont aucun contenu propre en ce qui concerne l'islam En cela, ils ne sont guère différents des sites personnels sans connotations religieuses où l'individu se met en scène, indique ses goûts et ses hobbies et cherche à fatwa sur les sites de rencontre des contacts.

La référence islamique ne constitue alors qu'une fatwa sur les sites de rencontre de socialisation. On rappellera seulement que beaucoup de ces sites sont construits par des personnes ayant connu un Les seuls récits personnalisés sont ceux des conversions16, très prisées sur la toile, mais celles-ci relèvent d'un genre bien connu, le récit édifiant, où en fait l'originalité s'efface devant la volonté apologétique, entre clichés et formules convenues.

Partout une grande importance est attachée aux convertis, qui sont aussi des utilisateurs assidus de la toile, ce qui s'explique évidemment parce que, coupés de leur milieu d'origine par leur conversion, ils s'identifient d'autant plus à la oummah virtuelle qu'en général ils ne rejoignent pas une autre culture peu par exemple apprennent à parler la langue d'un pays musulman, et les formules en arabe coranique dont ils parsèment des textes écrits en anglais fonctionnent comme rites d'identification et non comme outil de communication.

De manière intéressante, dans les récits de conversions, on trouve beaucoup de femmes occidentales d'origine chrétienne. Cette désincarnation de l'individu se retrouve aussi dans les récits de vie des martyrs contemporains17, voire dans la vie des actuels dirigeants de confréries soufies, tous définis par leur précocité et leur maîtrise de l'ensemble du corpus islamique.

L'individu qui se met ainsi en avant dans les sites islamiques de l'internet est un individu finalement abstrait, désincarné, tendance renforcée bien sûr par l'incitation à la réserve et à la pudeur, afin d'éviter le péché.

Cet isolement est pallié par la oummah virtuelle de la toile. Mais la toile apporte ici un élément fondamental: Les grandes institutions d'enseignement religieux, situées au Moyen-Orient, ne sont guère en fatwa sur les sites de rencontre avec les nouveaux problèmes et La communauté virtuelle interviennent peu sur la toile, même si elles ont leurs sites En fait, les grandes institutions ne favorisent pas la diffusion du savoir sur la toile car ce serait nier leur raison d'être attirer des étudiants dans leurs locaux physiques.

Il y a donc sur la toile une volonté de contourner les grandes institutions et de mettre directement en contact l'individu et le corpus. Cette volonté d'accès direct est renforcée par le niveau d'instruction généralement élevé des internautes.

Dans beaucoup de discussions, d'illustres inconnus expliquent ce qu'est l'islam, sans exhiber de légitimité particulière. Cette accessibilité du corpus est facilitée par le fait que le corpus de base Coran et hadith repose sur un nombre finalement limité de textes.

Mais cette limitation est aussi revendiquée et entretenue, car une extension du corpus rendrait son accessibilité plus complexe et exigerait un corps de spécialistes pour le gérer.

Pourquoi des millions de musulmans utilisent ces sites de rencontres? Un autre site réservé aux musulmans se situe également dans le classement: La communauté musulmane se replie sur les sites de rencontres mais pour quelles raisons? Comment en sommes-nous arrivés là?

Cela correspond bien à la position salafiste qui se méfie de tous les apports qui alourdissent et détournent le corpus premier et en particulier la philosophie. Il y a un lien certain entre l'étroitesse du corpus et la démocratisation de son accès que l'on retrouve dans le fondamentalisme protestant américain pour qui la connaissance de la Bible rend sinon inutile, du moins secondaire, toute élaboration théologique plus affinée. La science rendue accessible par la toile concerne donc presqu' uniquement le corpus premier: De nombreux sites donnent donc un accès direct et facile à ce corpus, qui est donné en arabe, mais très souvent accompagné d'une traduction anglaise.

L'arabe des sites est une langue morte. Le système audio permet d'apprendre à réciter le Coran selon la meilleure psalmodie. L'internaute peut apprendre la récitation du Coran HyperQuran de Dunya, www. Il peut aussi poser des questions www. En un mot la toile permet d'accéder, sur le mode autodidactique, au corpus de base de l'islam.

Ονειροκριτης περπατημα μωρου

Deux remarques rencontres business à faire ici. Ce contournement touche aussi, on l'a vu, l'histoire et la culture. La multiplicité des sites islamiques va de pair en fait avec une vision réductrice du corpus islamique: La circularité des sites qui renvoient les uns aux autres masquent leur pauvreté conceptuelle.

Mais il faut aussi en conclure que cette pauvreté correspond à la demande des internautes qui cherchent fatwa sur les sites de rencontre un corpus facilement maîtrisable. D'autre part, les modes de transmissions du savoir sur la toile, tout en utilisant les techniques les plus modernes, reprennent dans le fond la forme traditionnelle de l'enseignement coranique: Même les discussions où s'exprime un désaccord se font à coup de citations de hadith.

Ce qui est moderne, outre le moyen de transmission, fatwa sur les sites de rencontre le contexte sur lequel portent les questions: La quête du consensus donne un statut particulier à la polémique: Le ton d'admonestation paternaliste est très fréquent.

L'individualisation n'entraîne donc absolument pas une diversification de la réflexion et de la pensée, ni un approfondissement de la critique, mais plutôt une autoconfirmation du conformisme, une quête d'un consensus normatif. L'individualisation ne signifie pas créativité: